3 bonnes raisons de passer aux cosmétiques naturels !

3 bonnes raisons de passer aux cosmétiques naturels

//

On me dit dans l’oreillette que vous n’êtes toujours pas passés aux cosmétiques naturels !
À la fin de cet article vous serez convaincus par les produits de beauté naturels, vous n’aurez qu’à sauter le pas dans notre shop !

Pourquoi se tourner vers des cosmétiques naturels ?

Il y a trois points essentiels à avoir en tête à propos des cosmétiques naturels : ils sont sains pour vous tout en étant efficaces et respectueux de notre environnement.

1. Notre santé avant tout

Pour commencer, les cosmétiques sont des produits que l’on utilise quotidiennement, par conséquent nous devons être sensibles quant aux composants. La répétition des applications sur une longue période nous expose à des problèmes de santé (tout comme notre alimentation) si nous ne sommes pas vigilants aux produits consommés. Les produits « conventionnels » peuvent avoir une composition douteuse avec des ingrédients chimiques, des perturbateurs endocriniens ou encore des allergènes. Les cosmétiques naturels sont composés uniquement d’ingrédients issus de la nature (origine animale, végétale, minérale). Dans cette transition vers le naturel, on est à la recherche de cosmétiques sains pour nous mais pas que…

2. Les bienfaits du naturel

On cherche également une efficacité et cette question est un réel débat depuis l’émergence des cosmétiques naturels sur le marché. Cependant la réponse est assez simple. Dans ce débat on compare des ingrédients naturels à des ingrédients chimiques (pour faire simple). Les matières chimiques sont créées à l’aide de différents processus, notre imagination est sans limite mais les effets sur le long terme également… Aujourd’hui, on se rend compte de l’impact sur notre santé, notre environnement de ces composants (les perturbateurs endocriniens par exemple). Face à ce constat, n’est il pas judicieux de se tourner vers les matières premières naturelles avec des propriétés infinies ? Une plante peut avoir deux, trois voir quatre propriétés à elle seule ; je vous laisse découvrir celles du curcuma ici. Le fruit de la nature offre une multitude de possibilités pour formuler nos cosmétiques du quotidien sans risques pour notre santé tout en étant efficients. De plus, l’ensemble de la plante peut être valorisé de la racine en passant par les feuilles, les tiges ou encore les fruits. Ces plantes, huiles, beurres végétaux abondent de vertus que nous pouvons utiliser tout en respectant notre environnement bien sûr !

3. La protection de notre environnement

L’aspect environnemental finira de vous convaincre de sauter le pas pour passer au naturel ! Penchons nous sur les cosmétiques dits « conventionnels », une partie des composants est issue ou transformée à l’aide de la pétrochimie (processus chimique faisant intervenir le pétrole). Contrairement aux matières premières naturelles issues de la nature obtenues pas extraction mécanique (avec une possible transformation chimique, voir le paragraphe suivant pour ce sujet !). Ces méthodes d’extraction sont énergivores mais l’impact environnemental reste moindre quant à l’utilisation de pétrole. Pour limiter cet impact, tournons nous vers des cosmétiques naturels qui répondent à plusieurs besoins. Par exemple, Enudora pense ses produits pour convenir à différentes utilisations tout en remplissant une fonction principale. Le baume corporel fouetté est tout aussi efficace pour le corps, les mains, les pieds mais aussi pour les cheveux très secs (bain d’huile) grâce à un complexe d’huiles et beurres végétaux ultra nourrissants. Ainsi avec un seul et unique baume on rempli le rôle de 4 cosmétiques, on diminue considérablement l’impact environnemental sur tous les plans. Enfin, les cosmétiques naturels sont présentés dans des packagings soucieux de l’environnement avec des pots en verre, des tubes en plastiques recyclés ou encore du métal.

//

Pour aller plus loin…

Quelle est la différence entre un ingrédient d’origine naturelle et un ingrédient naturel ?

Le distinguo à faire entre ces deux catégories est très important !

//
Les ingrédients naturels sont bruts et obtenus par extraction mécanique. Par exemple, l’huile de coco vierge est obtenue par une pression à froid exercée sur une partie de la noix de coco. On vient presser pour extraire l’huile du fruit. De cette manière, les propriétés et actifs de la plante sont conservés. On trouve les huiles et beurres végétaux issus des plantes, toutes parties confondues (graines, fleurs, fruits).

//
Les ingrédients d’origine naturelle quant à eux ont subi une extraction mécanique accompagnée d’une transformation chimique. Dans la majorité des cas, on fait intervenir un solvant dans l’équation. À travers cette modification chimique, il y a une perte des propriétés et vertus de la plante. Ces ingrédients sont utilisés dans des émulsions (gélifiants, conservateurs, etc…).

Si vous souhaitez en savoir davantage à ce sujet n’hésitez pas à visiter cette page : ici.

Et Enudora dans tout ça ?

Pour développer la première gamme, j’ai souhaité utiliser le moins d’ingrédients possible avec le maximum de propriétés spécifiques à chaque matière première pour réduire notre impact environnemental. Enudora utilise 12 matières premières dont 2 d’origine minérale (le sel d’Epsom et la soude caustique nécessaire à la fabrication du savon). Les 10 autres ingrédients sont 100% naturels dont 5 sont labéllisés biologiques (curcuma, beurre de cacao, beurre de karité, huile de coco & l’huile d’olive). Les 5 autres sont pressés à froid et vierges ce qui veut dire qu’ils n’ont subi aucune transformation chimique après extraction des fruits. Enudora est une entreprise transparente en tous points et s’est fixée comme objectif d’avoir l’ensemble de ses matières premières labéllisées biologiques avant la fin d’année 2021.

//

Votre santé et notre planète vous remercient pour l'interêt que vous portez aux cosmétiques naturels Enudora !

Alors convaincus ?

N'hésitez pas à répondre en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *